Dior, une montre couture

N'en déplaise aux amateurs de garde-temps a la sobriété helvétique, les cadrans en pierres dures ont plus que jamais le vent en poupe. La preuve chez Dior...et si on s’offrait une montre couture avec La D de Dior satine ? la montre signature de Dior se réinvente en version haute couture. - repensé au fil des ans, le modèle se décline en trois tailles : 19, 25 ou 36 mm, et en cadrans variés : laques, pierres dures, métal brossé soleil.

 

 

Une montre iconique

Une femme qui s’approprie la montre d’un homme pour toujours penser à lui… C'est ainsi qu'est née en 2003 La D de Dior, inspirée en partie des garde-temps des années 1970 et intégrant des matières précieuses comme l’or, le diamant ou encore les pierres ornementales revisitées par la suite en version mini, elle s'est imposée comme le modèle référence de la maison française.

 

La D de Dior est devenue un des must have horloger.

Il faut bien admettre que ce « ruban qui donne l'heure », imaginé par la talentueuse Victoire de Castellane, il y a déjà quinze ans, ne manque pas de charme. Son bracelet, conçu comme le satin précieux d'une robe de haute couture, cristallise l'essence de la division horlogère de la maison de l'avenue Montaigne, qui mêle le style délicat de la couture au registre formel de l'horlogerie.

 

La D de Dior Satine attire autant par le chic essentiel de son cadran en pierre dure que par les lignes raffinées de son bracelet en acier. Et c’est là, au fil de cette maille milanaise aux charnières si souples qu’elles semblent avoir été simplement effleurées par un orfèvre, que se loge le détail le plus inspirant de ces montres-bijoux. Un ornement subtil, réservé aux initiés, calibré pour battre le tempo d’une élégance intemporelle.